Dépistage du VIH chez les professionnel(le)s du sexe

Export Indicator

Pourcentage de professionnel(le)s du sexe qui ont subi un test de dépistage du VIH au cours des 12 derniers mois et qui en connaissent le résultat
What it measures

Il évalue les progrès réalisés dans la mise en place de services de conseil et de dépistage du VIH auprès des professionnel(le)s du sexe.

Rationale

Pour se protéger et éviter d’infecter d’autres personnes, chaque professionnel(le) du sexe doit savoir s’il(elle) est ou non séropositif(ve) au VIH. Cette information est également essentielle afin de se faire soigner. Remarque : les pays où l’on observe des épidémies généralisées peuvent également présenter une sous-épidémie concentrée sur une ou plusieurs populations à haut risque. Dans ce cas, il convient de calculer et de transmettre l’indicateur pour ces populations.

Numerator

Nombre de professionnel(le)s du sexe ayant subi le test du VIH au cours des 12 derniers mois et qui en connaissent le résultat

Denominator

Nombre de professionnel(le)s du sexe inclus dans l’échantillon

Calculation

Numérateur / Dénominateur

Method of measurement

Surveillance comportementale et autres enquêtes spécifiques.
Les questions suivantes sont posées aux professionnel(le)s du sexe :
1. Avez-vous fait l’objet d’un test de dépistage du VIH au cours des 12 derniers mois ?
Dans l’affirmative :
2. Je ne désire pas le connaître, mais avez-vous reçu le résultat du test ?
Chaque fois que possible, les données relatives aux professionnel(le)s du sexe doivent être recueillies par les organisations de la société civile qui travaillent sur le terrain en étroite collaboration avec la population concernée.
Il importe que l’identité des personnes interrogées et les informations recueillies auprès d’elles demeurent confidentielles.

Fréquence de mesure:
Tous les deux ans

Ventilation:
■ Sexe (femme, homme, transgenre)
■ Âge (

Measurement frequency

Biennial

Disaggregation

Age group: (greater than) 25 years

Gender: Female, Male

Explanation of the numerator
Explanation of the denominator
Strengths and weaknesses

Il est possible que les données obtenues ne constituent pas un échantillon représentatif de la population de professionnel(le)s du sexe étudiée. Lorsqu’un échantillon n’est pas jugé représentatif, il est nécessaire d’en tenir compte lors de l’interprétation des données. S’il existe différentes sources de données, il convient d’utiliser la meilleure estimation disponible. Des informations sur la taille de l’échantillon, la qualité et la fiabilité des données, et toute question connexe doivent accompagner l’indicateur.
S'il s'agit de données infranationales, veuillez indiquer, dans la zone réservée aux commentaires, la ventilation par zone administrative. Veuillez transmettre, à l'aide de l'outil de téléchargement, la version numérisée de tout rapport d'enquête disponible.
Le suivi des professionnel(le)s du sexe peut se révéler difficile par suite de leur mobilité et de leur fréquente dissimulation. Des informations concernant la nature de l’échantillon doivent donc être ajoutées dans la partie descriptive afin de faciliter l’interprétation et l’analyse sur une certaine durée.
Plusieurs pays ont précédemment communiqué la prévalence du VIH chez les femmes transgenres via les zones réservées aux observations de l’outil de reporting RARSM. Ceci démontre que l’information peut être obtenue dans différents contextes.
Pour maximiser l’utilité de ces données, il est recommandé que l’échantillon ayant servi au calcul de cet indicateur soit également utilisé pour le calcul des autres indicateurs se rapportant à ces populations.
Cet indicateur est le plus significatif dans les contextes où l’extension du dépistage est relativement récente. Les personnes dépistées il y a plus de 12 mois qui savent qu’elles sont séropositives au VIH sont considérées comme « détectées » grâce à cet indicateur. Idéalement, les enquêtes devraient demander pourquoi les répondants n’ont pas effectué de dépistage au cours des 12 derniers mois. S’ils indiquent qu’ils sont séropositifs au VIH, ils ne doivent pas être inclus dans le dénominateur. Cet indicateur sera officiellement modifié en 2015. Nous demandons aux États membres qui sont en mesure de le faire d’exclure les cas de séropositivité au VIH connus du dénominateur, et de l’indiquer dans la zone réservée aux observations.

Further information

Pour toute information supplémentaire, veuillez consulter les références suivantes :
Procédé de suivi et d’évaluation des programmes de prévention du VIH destinés aux groupes de population les plus exposés au risque d’infection. Genève, ONUSIDA, 2007.
Directives pratiques pour l’intensification de la prévention du VIH en vue de l’accès universel. Genève, ONUSIDA, 2007.
Operational Guidelines for Monitoring and Evaluation of HIV Programmes for Sex Workers,
Men who have Sex with Men, and Transgender People. Évaluation de la MESURE
(www.cpc.unc.edu/measure/publications/ms-11-49a).