Pourcentage d’enfants de moins de 18 ans qui sont orphelins [ventilé par sexe (féminin, masculin), par âge (<5 ans, 5-9 ans, 10-14 ans, 15-17 ans) et par type (orphelin de mère, de père, des deux parents)]

Export Indicator

Pourcentage d’enfants de moins de 18 ans qui sont orphelins [ventilé par sexe (féminin, masculin), par âge (<5 ans, 5-9 ans, 10-14 ans, 15-17 ans) et par type (orphelin de mère, de père, des deux parents)]<br /> 
What it measures

Evaluer la proportion d’orphelins dans un pays.
Différents pays définissent différemment ce qu’est être orphelin. Dans certains, la défi-
nition juridique inclut tous les enfants de moins de 18 ans qui ont perdu leur père ou leur
mère ou les deux. Dans d’autres, elle inclut tous les enfants de moins de 15 ans qui ont
perdu leur mère. Cet indicateur fournit une évaluation large et normalisée qui permet les
comparaisons entre les pays.
Le VIH modifie le profil de la mortalité adulte dans de nombreuses communautés, car
il entraîne le décès des hommes et des femmes à l’âge même où ils fondent d’ordinaire
une famille et élèvent des enfants, d’où le nombre d’orphelins qui doivent être pris en
charge, en général par d’autres membres de la communauté. L’impact économique et
social de l’augmentation du nombre d’orphelins peut être considérable et les pays doivent
connaître la proportion d’orphelins pour prévoir les services nécessaires.

Rationale
Numerator

Nombre d’enfants de moins de 18 ans dont la mère ou le père ou les deux parents sont
décédés, tels que signalés par les personnes interrogées.

Denominator

Tous les enfants de moins de 18 ans, tels que signalés par les personnes interrogées.

Calculation

Nombre d’enfants de moins de 18 ans dont la mère ou le père ou les deux parents sont décédés, tels
que signalés par les personnes interrogées
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– x 100
Tous les enfants de moins de 18 ans, tels que signalés par les personnes interrogées

Method of measurement

Enquêtes démographiques ou recensement national.
On peut utiliser les outils des enquêtes démographiques, tels que l’enquête sur les indicateurs
du sida (AIS) ou l’enquête démographique et sanitaire, ainsi que l’enquête en grappes à
indicateurs multiples (MICS).
Comment faire Lors d’une enquête démographique ou d’un recensement national, on demande aux
l’évaluation : personnes sondées l’âge de tous les enfants vivant dans le foyer et si la mère et le père de
ces enfants sont en vie. Les enfants qui ont alors moins de 18 ans et dont la mère ou le
père ou les deux parents sont décédés sont comptabilisés dans le numérateur.
Le dénominateur se compose de tous les enfants ayant alors moins de 18 ans, tels que
signalés par les personnes interrogées pour l’enquête ou le recensement.
Si le nombre d’enfants qui ne vivent pas dans un ménage est important (c’est-à-dire
supérieur à 5 % des enfants de moins de 18 ans), deux enquêtes supplémentaires doivent
être envisagées pour estimer : 1) le nombre d’orphelins vivant dans les rues, et 2) le
nombre d’orphelins vivant dans des institutions.
Ventilation : Groupe d’âge : Sexe : féminin, masculin.
Type : orphelin de mère, de père, des deux parents.

Measurement frequency

Biennial

Disaggregation

Age group:

Condom type: N/A

Education: N/A

Gender: Male, Female

Geographic location: N/A

HIV status: N/A

Pregnancy status: N/A

Sector: N/A

Service Type: N/A

Target: N/A

Time period: N/A

Type of orphan: Double, Paternal, Maternal

Type/Timing of testing: N/A

Vulnerability status: N/A

Explanation of the numerator
Explanation of the denominator
Strengths and weaknesses

Les données sur une augmentation du nombre des orphelins peuvent fournir une indication très utile sur l’impact de l’épidémie de sida. Outre un suivi de l’impact des décès imputables au sida sur les communautés, cet indicateur peut aussi être utilisé pour le plaidoyer.
L’une des limites de cet indicateur est qu’il ne permet pas de distinguer les enfants que le sida a rendu orphelins de ceux qui le sont devenus en raison d’autres causes. Dans la mesure où la mortalité des jeunes adultes était stable ou avait diminué dans la plupart des pays pendant plusieurs années avant l’apparition du VIH, il est raisonnable de supposer que l’essentiel de l’augmentation du nombre d’orphelins par rapport à la situation de départ est imputable au VIH (en supposant qu’il n’y ait pas d’autre raison significative, comme un conflit armé, pour expliquer un taux élevé de mortalité chez les jeunes adultes).
L’une des autres limites de cet indicateur est que le nombre d’orphelins peut être sous-estimé. Les orphelins ont en effet tendance à être plus mobiles que les autres enfants et il peut de ce fait être difficile de les recenser lors des enquêtes. Ceux qui ont le plus besoin d’une prise en charge peuvent vivre dans des ménages dont le chef est un enfant, lesquels ne remplissent pas toujours les conditions nécessaires pour être intégrés dans une enquête sur les ménages.
Les ménages se désintègrent souvent complètement après le décès imputable au sida du chef de famille et les enfants sont souvent envoyés vivre chez de proches parents. Si l’enfant a été séparé longtemps de l’autre parent, il est fort probable qu’il ne sache pas si celui-ci est ou non vivant. En raison de cela, le pourcentage de personnes interrogées qui répondent ‘je ne sais pas’ doit aussi être calculé.

Further information