Pourcentage de femmes qui ont consulté dans les services dispensant des soins prénatals et qui sont séropositives à la syphilis

Export Indicator

Pourcentage de femmes qui ont consulté dans les services dispensant des soins prénatals et qui sont séropositives à la syphilis
What it measures

Le pourcentage de femmes qui ont consulté dans les services de soins prénatals et dont la sérologie pour la syphilis est positive.

Le diagnostic d’infection par la syphilis chez les femmes qui ont consulté dans les services de soins prénatals peut être utilisé pour fournir des informations utiles afin d’évaluer les besoins des programmes de prévention des IST, et peut donner une alerte précoce de possibles changements dans la transmission du VIH dans la population générale.

Rationale
Numerator

Nombre de femmes qui ont consulté dans les services de soins prénatals et pour qui le dépistage de la syphilis est positif.

Denominator

Nombre de femmes qui ont consulté dans les services de soins prénatals ayant bénéficié d’un dépistage de la syphilis.

Calculation

Numérateur / Dénominateur

Method of measurement

Comment mesurer : la mesure de la positivité pour la syphilis peut se faire soit en utilisant des tests non-tréponémiques (par ex. VDRL ou RPR), des tests tréponémiques (par ex. TPHA, TPPA, épreuve immuno-enzymatique, ou différents tests rapides disponibles), ou idéalement une combinaison des deux. Un test non-tréponémique réactif, particulièrement si le titre est > 1:8, suggère une infection active, alors qu’un test tréponémique positif indique la présence d’une infection antérieure, même si celle-ci a été traitée avec succès. Pour répondre à l’objectif de cet indicateur (permettant de mesurer la séropositivité), si l’on dispose pour un patient à la fois des résultats d’un test tréponémique et des résultats d’un test non-tréponémique, la positivité pour la syphilis doit être définie comme un résultat positif à l’un des deux tests.
L’utilisation de tests tréponémiques rapides a permis de réaliser le dépistage de la syphilis là où l’on ne dispose d’aucune capacité de laboratoire, ce qui a permis d’accroître fortement le nombre de femmes pouvant bénéficier d’un dépistage et d’un traitement de la syphilis au cours de la grossesse.
Les données doivent être collectées tous les ans.
Instruments de mesure : comptes-rendus des programmes nationaux agrégés à partir des données des établissements de santé, de surveillance sentinelle, et d’études spécifiques utilisant des tests de dépistage de la syphilis basés sur la détection d’anticorps réaginiques et/ou tréponémiques. Veuillez indiquer dans la section Commentaires la source et la couverture de vos données (par exemple, surveillance sentinelle chez toutes les femmes qui ont consulté dans les services des soins prénatals dans deux provinces).

Groupes d’âge : moins de 15 ans, 15-19 ans, 20-24 ans et 25 ans et +.

Measurement frequency

Annual

Disaggregation

Age group: (greater than) 24 years

Explanation of the numerator
Explanation of the denominator
Strengths and weaknesses

Points forts : dans la plupart des pays, les données sur la positivité de la syphilis chez les femmes enceintes sont disponibles à partir des rapports de routine des systèmes de santé.
Points faibles : des changements dans les pratiques de dépistage peuvent avoir des conséquences sur les données. Pour aider à l’interprétation des tendances de la maladie, il faut utiliser les connaissances disponibles sur les pratiques de dépistage dans le pays (par ex. proportion de tests tréponémiques et de tests non-tréponémiques utilisés pour le dépistage).

Autres facteurs à prendre en compte
Dans la mesure où la plupart des systèmes de données au sein d’un pays n’utilisent pas d’identifiants uniques et qu’un test peut être réalisé à plusieurs reprises chez une femme au cours de la grossesse, ces données témoignent plutôt de la positivité pour la syphilis que de la véritable incidence ou prévalence. Comme la plupart des pays auront des données obtenues par la réalisation de différents types de test, une sous-analyse (avec ventilation) chez les femmes âgées de 15 à 24 ans peut permettre d’accroître la probabilité que la positivité des tests soit le reflet d’une infection récente.

Utilisation des données
Niveau mondial et régional : pour estimer la mortalité et la morbidité périnatales causées par la syphilis qui pourraient être évitées à l’aide de programmes efficaces. Pour identifier les zones ayant le plus besoin d’un ensemble d’interventions de prévention de la syphilis congénitale.
Niveau local : pour suivre les tendances dans le temps et évaluer les changements de charge de la maladie et les besoins en programmes de prévention des IST.
Tous les niveaux : comparer les données sur les tendances de la syphilis et du VIH pour identifier des signes d’alerte précoce d’une augmentation du risque de transmission du VIH.

Further information