Nombre de personnes bénéficiant de traitement de substitution aux opiacés

Export Indicator

Nombre de personnes bénéficiant de traitement de substitution aux opiacés
What it measures

Les engagements nationaux et les avancées obtenues au niveau du pays en faveur du traitement des consommateurs d’opiacés et de la réduction de la probabilité de transmission du VIH parmi les consommateurs de drogues par injection.

Le traitement de substitution aux opiacés représente un engagement à traiter la dépendance aux opiacés et à réduire la fréquence des injections, la ramenant de préférence à zéro. Il est l’outil de santé publique le plus efficace pour réduire la consommation de drogues par injection chez les personnes s’injectant des opiacés. Son utilisation est également cruciale pour aider au traitement d’autres pathologies, notamment l’infection à VIH, la tuberculose et les hépatites virales.

Rationale
Numerator
Denominator
Calculation
Method of measurement

Données des programmes.

Unités administratives ; milieu urbain, milieu rural.

Measurement frequency
Disaggregation

Geographic location: Urban, Rural

Explanation of the numerator
Explanation of the denominator
Strengths and weaknesses

Le nombre de personnes sous traitement de substitution aux opiacés doit être facilement disponible et valide puisque, normalement, ces personnes bénéficient d’autorisations des autorités compétentes.

Autres facteurs à prendre en compte
Pour accéder à un ensemble complet d’indicateurs en rapport avec les consommateurs de drogues par injection et faisant l’objet d’un consensus mondial, consulter le Guide Technique destiné aux pays pour la définition des objectifs nationaux pour l’accès universel à la prévention, au traitement, aux soins et au soutien en matière de VIH/sida (OMS, ONUDC, ONUSIDA - http://www.who.int/hiv/pub/idu/idu_target_setting_guide_fr.pdf).

Utilisation des données
Aider à évaluer le rapport entre l’offre de traitements de substitution aux opiacés et la demande, en fonction du nombre et de la distribution des personnes dépendantes aux opiacés dans le pays.

Further information