Expérience de la discrimination liée au VIH dans les établissements de soins de santé

Export Indicator

Pourcentage de personnes vivant avec le VIH qui rapportent des expériences de discrimination liée au VIH dans les établissements de soins de santé
What it measures

Progrès dans la réduction de la discrimination liée au VIH vécue par les personnes vivant avec le VIH lors de la recherche de soins de santé.

Rationale

La discrimination est une violation des droits de l’homme et est interdite par le droit international des droits de l’homme et la plupart des constitutions nationales. Dans le contexte du VIH, la discrimination fait référence à un traitement abusif ou injuste d’un individu (soit par des actions, soit par l’inaction) sur la base de son statut VIH réel ou supposé. La discrimination exacerbe les risques et prive les personnes de leurs droits et de leurs droits, alimentant ainsi l’épidémie de VIH.

La stigmatisation est l’attribution de caractéristiques indésirables à un individu ou un groupe qui réduit leur statut aux yeux de la société. Il conduit fréquemment à des expériences de discrimination.

Le secteur de la santé est l’un des principaux lieux où les personnes vivant avec le VIH et celles qui sont perçues comme vivant avec le VIH sont victimes de discrimination. Cet indicateur mesure directement la discrimination subie par les personnes vivant avec le VIH lorsqu’elles recherchent des services dans des établissements de soins de santé.

L’indicateur composite peut être suivi comme mesure de la prévalence de la discrimination liée au VIH dans le secteur de la santé chez les personnes vivant avec le VIH. Cet indicateur pourrait permettre de mieux comprendre les résultats de santé liés au VIH et améliorer les interventions visant à réduire et à atténuer la stigmatisation et la discrimination liées au VIH rencontrées le long du traitement et des soins en : (a) montrant le changement dans le temps du pourcentage de personnes vivant avec le VIH qui ont été victime de discrimination dans les établissements de soins de santé et (b) indiquant les domaines d’action prioritaires.

Numerator

Nombre de répondants qui ont répondu par l’affirmative (« Oui ») à au moins un des sept éléments par question. (11)

(11) La tranche d’âge minimale actuellement couverte par la plupart des enquêtes DHS est de 15 à 49 ans, mais cette tranche d’âge n’est pas prescriptive.

Denominator

Nombre de tous les répondants

Calculation

Numérateur/dénominateur

Method of measurement

Indice de stigmatisation des personnes vivant avec le VIH (12)

Il est demandé aux personnes interrogées si elles ont été victimes de discrimination liée au VIH sous l’une des formes indiquées ci-après lors de la recherche de soins de santé spécifiques au VIH et non spécifiques au VIH au cours des 12 derniers mois :

  • Refus de soins en raison du statut VIH. 
  • Conseillé de ne pas avoir de rapports sexuels à cause du statut VIH. 
  • Faire l’objet de commérages ou de propos négatifs à cause du statut VIH.
  • Abus verbal à cause du statut VIH.
  • Violence physique à cause du statut VIH. 
  • Éviter le contact physique à cause du statut VIH. 
  • Partage du statut VIH sans consentement.

 

(12) Pour plus d’informations sur l’indice de stigmatisation des personnes vivant avec le VIH, consulter http://www.stigmaindex.org/.

 

Measurement frequency

Tous les 2-3 ans

Disaggregation

Les réponses à chaque question sont requises, de même que la réponse consolidée pour l’indicateur composite. L’indicateur composite peut être ventilé de la façon suivante :

  • Type de service de santé (VIH, non-VIH).
  • Genre (homme, femme ou transgenre).
  • Population clé (identification avec au moins un des groupes de population clés).
  • Groupe d’âge (15-19 ans, 20-24 ans ou 25-49 ans). 
  • Durée avec le VIH (0-1 ans, 1-4 ans, 5-9 ans, 10-14 ans ou 15+ ans)
Additional information requested

Explication des éléments individuels

L’indicateur proposé combine 14 items qui capturent la discrimination vécue par les personnes vivant avec le VIH lors de la recherche de soins VIH (sept items) et les soins non-VIH (sept items). Au cours du processus de consultation de 2016 pour mettre à jour l’enquête sur le stigmate des personnes vivant avec le VIH, les personnes vivant avec le VIH ont souligné l’importance de mesurer séparément la discrimination subie lors de la recherche de soins VIH et non-VIH. En réponse, la nouvelle version de l’enquête pose des questions sur les expériences de discrimination lors de la recherche de soins VIH et non-VIH (alors que l’enquête initiale ne portait que sur la stigmatisation ressentie lors de la recherche de services de santé en général). Lors de la déclaration de cet indicateur avec les données des enquêtes sur les personnes séropositives au VIH menées avant 2017, il ne sera pas possible de ventiler par type de service de santé recherché.

Strengths and weaknesses

Cet indicateur mesure directement les expériences de discrimination parmi les personnes vivant avec le VIH qui ont demandé des services de santé.

Les questions recommandées évaluent si des formes spécifiques de discrimination ont été expérimentées dans un contexte de soins de santé. L’expérience de la discrimination peut dépendre du fait que le fournisseur de soins de santé soit au courant du statut VIH de la personne. Compte tenu de cela, la divulgation du statut VIH au prestataire de soins de santé devrait être recueillie chaque fois que possible afin d’aider à interpréter l’indicateur.

En outre, les personnes cherchant des services VIH dans des cliniques spécialisées dans le VIH peuvent rapporter moins d’expériences de discrimination que les personnes qui recherchent des services VIH intégrés dans les services de santé généraux. Ainsi, la saisie du type de clinique est recommandée lorsque cela est possible. Il serait également souhaitable de comparer les résultats de cet indicateur avec les indicateurs 4.1 (Attitudes discriminatoires à l’égard des personnes vivant avec le VIH) et 4.2 (Évitement des soins de santé parmi les populations clés) pour une meilleure compréhension de l’environnement de stigmatisation et de la discrimination. Un contexte donné.

Les résultats de cet indicateur devraient également être analysés en conjonction avec les réponses du NCPI sur les programmes de lutte contre la stigmatisation et la discrimination dans les soins de santé et leur échelle, ainsi que les programmes de formation des professionnels de la santé sur les droits humains et l’éthique médicale.

Further information

L’indicateur mesure la discrimination liée au VIH dans les milieux de soins de santé. Le VIH est souvent associé à une gamme de comportements considérés comme socialement déviants ou immoraux, tels que l’usage de drogues injectables et la promiscuité sexuelle. En raison de ces croyances sociétales sous-jacentes, les personnes vivant avec le VIH sont souvent considérées comme honteuses et sont considérées comme responsables d’avoir contracté le VIH. Ce processus d’humiliation a des répercussions au-delà de l’individu parce qu’il réduit considérablement les incitations à subir un test de dépistage du VIH ou, dans le cas où le résultat du test est positif, de révéler le statut VIH aux partenaires sexuels ou aux membres de la famille.

Mahajan AP, Sayles JN, Patel VA, Remien RH, Sawires SR, Ortiz DJ et al. Stigma in the HIV/AIDS epidemic: a review of the literature and recommendations for the way forward. AIDS. 2008;22(Suppl 2):S67–79.

Nyblade L, Stangl A, Weiss E, Ashburn K. Combating HIV stigma in health care settings: what works? J Int AIDS Soc. 2009;12(1):15.

Confronting discrimination: overcoming HIV-related stigma and discrimination in health-care settings and beyond. Geneva: UNAIDS; 2017 (http:// www.unaids.org/sites/default/files/media_asset/confronting-discriminatio..., accessed 21 November 2017).

Tags