Co-gestion du traitement de la tuberculose et du VIH

Export Indicator

Pourcentage de cas incidents estimés de tuberculose (TB) liée au VIH qui ont bénéficié d’un traitement à la fois contre la tuberculose et contre le VIH
What it measures

Progrès accomplis dans la détection et le traitement de la TB chez les personnes vivant avec le VIH

Rationale

La tuberculose est l’une des principales causes de morbidité et de mortalité chez les personnes vivant avec le VIH, y compris chez les patients sous traitement antirétroviral. Le démarrage rapide d’un traitement contre la tuberculose et d’une thérapie antirétrovirale est essentiel pour réduire la mortalité due à la tuberculose liée au VIH et doit être la première des priorités pour le programme de prise en charge du sida et le programme national de lutte contre la TB. Il est par conséquent très important de calculer le pourcentage de patients séropositifs et atteints de la TB qui bénéficient d’un traitement approprié contre la TB et le VIH.

Numerator

Nombre de patients nouvellement diagnostiqués séropositifs et en situation de rechute de la tuberculose ayant commencé un traitement contre la TB au cours de la période de référence et qui étaient déjà sous traitement antirétroviral, ou qui ont commencé un traitement antirétroviral pendant le traitement contre la TB au cours de l’année de référence 

Denominator

Nombre estimatif de cas de tuberculose parmi les personnes vivant avec le VIH

Calculation

Numérateur/dénominateur

Method of measurement

Pour le numérateur : Registres et rapports de traitements antirétroviraux des établissements médicaux ; outils de suivi des programmes. Calculer le nombre total de patients nouvellement diagnostiqués séropositifs et en situation de rechute de la tuberculose ayant commencé un traitement contre la TB (comme rapporté dans le registre de tuberculose) et un traitement antirétroviral, ou ceux qui étaient déjà sous traitement antirétroviral (comme rapporté dans le registre de traitements antirétroviraux). Ces informations doivent être comparées tous les trimestres et tous les ans avec les registres de tuberculose des services de gestion compétents avant d’être consolidées et communiquées.

Pour le dénominateur : Données issues des programmes et nombre estimatif de cas de tuberculose parmi les personnes vivant avec le VIH. L’OMS estime tous les ans le nombre de cas de tuberculose parmi les personnes vivant avec le VIH. Les estimations du dénominateur, calculées en fonction des données sur les nouveaux cas et la couverture des traitements antirétroviraux communiquées par les pays, ne sont disponibles qu’en août de l’année de référence et n’ont pas besoin d’être précisées au moment du rapport. Les estimations pour 2017 sont disponibles à l’adresse suivante : https://www.who.int/tb/country/data/download/en/.

Measurement frequency

Les données doivent être recueillies de façon systématique au niveau des établissements, comparées avec les registres de tuberculose et compilées régulièrement, de préférence tous les mois ou tous les trimestres, et rapportées tous les ans. L’année des dernières données et estimations disponibles doit être indiquée ici.

Disaggregation
  • Sexe 
  • Âge (<15 et +15 ans) 
  • Villes
Additional information requested

Veuillez fournir des données sur les villes pour cet indicateur. Le formulaire de saisie des données comporte un espace prévu afin de fournir des informations concernant la capitale et une ou deux autres villes importantes d’un point de vue épidémiologique, comme celles qui sont le plus touchées par le VIH ou qui se sont engagées à mettre fin au sida d’ici 2030.

Strengths and weaknesses

Un dépistage et un traitement adéquats de la TB prolongent la vie des personnes vivant avec le VIH et réduisent le nombre de cas de TB dans les communautés. L’OMS estime tous les ans le nombre de cas de TB parmi les personnes vivant avec le VIH, en fonction des estimations nationales de la prévalence du VIH et de l’incidence de la TB. Toutes les personnes séropositives atteintes de TB doivent recevoir un traitement contre la TB, puis un traitement antirétroviral dans les huit semaines suivant le début du traitement contre la TB, quel que soit leur nombre de CD4. Les patients séropositifs atteints de TB et présentant une immunosuppression sévère (par ex. un nombre de CD4 inférieur à 50 cellules/mm3) doivent recevoir un traitement antirétroviral dans les deux semaines suivant le début du traitement contre la TB. Le traitement contre la TB doit être administré conformément aux directives du programme national de lutte contre la TB.

Cet indicateur montre dans quelle mesure la collaboration entre les programmes nationaux de lutte contre le VIH et la TB permet aux personnes séropositives et atteintes de TB d’avoir accès à un traitement adéquat pour les deux maladies. Cet indicateur est toutefois influencé par le faible recours au dépistage du VIH, l’accès limité aux services de soins liés au VIH et aux traitements antirétroviraux, et l’accès limité au diagnostic et au traitement de la TB. Il serait donc préférable d’utiliser des indicateurs distincts pour chacun de ces facteurs dans l’interprétation des résultats de cet indicateur.

Il est important que les personnes dispensant des soins liés au VIH et des traitements antirétroviraux consignent le diagnostic de TB et le traitement prescrit, car ces informations ont des répercussions sur l’éligibilité aux traitements antirétroviraux et le choix du schéma thérapeutique. Il est donc recommandé d’inscrire la date de début du traitement contre la TB dans le registre des traitements antirétroviraux.

Further information

Politique de l’OMS pour les activités conjointes de lutte contre la tuberculose et le VIH. Genève : Organisation mondiale de la santé, 2012 (http:// apps.who.int/iris/bitstream/10665/44789/1/9789241503006_eng.pdf?ua=1&ua=1).

Rapport mondial sur la lutte contre la tuberculose 2018. Genève : Organisation mondiale de la santé; 2017 (http://www.who.int/tb/publications/ global_report/en).

Guide de suivi et d’évaluation des activités conjointes tuberculose/VIH : révision 2015. Genève : Organisation mondiale de la santé, 2015 (http://www. who.int/tb/publications/monitoring-evaluation-collaborative-tb-hiv/en).

Tags